06 mars 2007

Hollowed Out

Le tunnel est - noir.
Ma veste est verte, une

Couleur vive sur un poulpe
Chauve, ce cirque encore.

Ce cycle encore, elle les arrache
Tous, un à un, par ses yeux mes cheveux

Un poulpe chauve, un poulpe chauve
moi je deviens; je patauge

dans une flaque de faiblesse et de
Honte ! Cette lâcheté...

Les pieds collés sur le quai, pas de corps
Sous le métro, pas de corps

Pas le mien car le mien
Il avance, debout, c'est incertain.


Posté par Lizzie V à 22:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Hollowed Out

Nouveau commentaire